-

Droit de visite en présence d’un tiers (dans le cadre de la protection de l’enfance)

Ce sont les droits de visite organisés dans le cadre de la protection de l’enfance en partenariat avec l’Aide Sociale à l’Enfance de Seine-Saint-Denis.

On les nomme parfois, droits de visite accompagnée, droits de visite médiatisée, droits de visite supervisée...

Quel est le contexte ?

Lorsque pour diverses raisons, des enfants ont dû être séparés de leurs parents, pour un temps plus ou moins long, ils sont pris en charge par l’Aide sociale à l’Enfance. Ils peuvent alors être confiés soit à des familles d’accueil, soit à des ‘foyers’. Les enfants et leurs parents sont aidés par des équipes de professionnels composés entre autres, d’éducateurs spécialisés, de psychologues, d’assistantes familiales. Dans certains cas, les parents sont autorisés à rendre visite à leurs enfants dans la « circonscription », celle qui est en responsabilité de la situation de l’enfant. Mais il se peut que pour diverses raisons, les visites ne puissent plus se faire à la circonscription et c’est alors qu’il est fait appel à notre service spécialisé du pôle Nouvel Espace Famille.

Quel est le cadre de notre intervention ?

Les professionnels de l’ADEF Médiation Enfance-Famille interviennent dans le cadre légal de la protection de l’enfance, qui se situe comme relais entre les parents et le placement. Ils visent à faciliter les relations enfants-parents et à faire émerger les compétences parentales.

Pour chaque mise en place des droits de visite, les référents familiaux ont pour fonction :

  • D’être garants du cadre sécurisant pour l’enfant.
  • De soutenir l’élaboration du positionnement parental.

Qui sont les professionnels qui ont la charge de ces visites ?

Ce sont des médiateurs familiaux diplômés d’État et des psychologues formés à ces visites. Ils sont encadrés par un chef de service et supervisés par un psychiatre d’obédience systémique. Ils ont également accès à la supervision d’un pédopsychiatre ou d’un psychologue, tous d’eux d’obédience psychanalytique.

Comment faire appel à ce service ?

Les demandes de rencontres enfants-parents nous sont adressées soit :

  • suite à la transmission de l’ordonnance du juge des enfants désignant l’association ;
  • soit suite à la demande des services de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE).

Dans quels cas l’Aide Sociale à l’Enfance fait-elle appel à notre service ?

Nous proposons un travail de soutien adapté à différentes problématiques, comme par exemple :

  • Lorsque l’accueil de l’enfant par A.S.E. est mal accepté par les parents et que le contexte du placement crée de vives tensions. Notre intervention peut permettre de retrouver par la suite des rapports plus apaisés avec les services de l’A.S.E.
  • Pour faciliter l’accès à la parentalité.
  • Lorsque les droits de visite posent des problèmes d’organisation matérielle à l’équipe de la circonscription en charge de l’enfant : jours de visite, locaux indisponibles lorsque le parent ne peut pas être laissé seul durant la rencontre avec son enfant, fratries nombreuses.
  • Pour envisager le retour de l’enfant dans sa famille.
  • Etc.

Comment s’organisent les visites ?

  • Les visites s’organisent toute la semaine, mais le plus souvent le mercredi et le samedi (ADEF Médiation est ouverte du lundi au samedi).
  • Les enfants sont accompagnés par l’assistante familiale ou un accompagnateur, qui revient les chercher à l’issue du temps de la visite passé avec le/les parents.
  • La durée du temps de visite est variable : de une heure à plusieurs heures avec parfois la prise du repas en commun, possibilité de sorties ou pas.

Mise en ligne le mercredi 19 février 2014
Modifiée le jeudi 20 février 2014