-

Service d’Accueil et d’Écoute pour Adolescents en Difficulté (Etap’ADO)

Etap’ADO est un service d’écoute et d’accueil (sans rendez-vous et anonyme), d’aide et de soutien pour adolescents de 13 à 17 ans. Il s’adresse à tous les jeunes habitant la Seine-Saint-Denis (93) en situation de danger, mal-être, en conflit familial ou scolaire.

photo sauvegarde 93 ADSEA
Etap'ADO : être à l'écoute des adolescents
Situé à Pantin, au 23 rue Delizy, Etap’ADO est ouvert 7 jours sur 7 de 9h à 20h. Un accueil de 1 à 3 nuits est possible selon les situations.

L’objectif du service Etap’ADO

A travers un mode d’accueil souple, les adolescents peuvent être écoutés, se ressourcer, penser leur situation, et retrouver une relation de confiance avec un adulte. Il s’agit de prévenir ou de traiter une crise, un état de tension, qui pourrait entraîner une rupture ou les mettre en danger.

Principes de fonctionnement du service

Etap’ADO repose sur un principe essentiel : respecter les « temps » des adolescents qui sont parfois contradictoires (besoin d’immédiateté et parfois besoin d’attendre, temps chaotique, temps du rien, etc.). Nous apportons des réponses, parfois simples et rapides, parfois plus élaborées (et donc graduées), mais qui tiennent toujours compte de la situation et de cette temporalité.

Etap’ADO n’est pas un service d’accueil d’urgence sans Ordonnance de Placement Provisoire (OPP)

Le but est de prévenir toutes les formes de rupture, notamment familiales, en s’appuyant sur les ressources et solutions apportées par les autres acteurs du territoire (Maison des adolescents, lieux d’écoute divers, activités sportives ou culturelles, Aide Sociale à l’Enfance...). Par ce mode d’action, on évite la judiciarisation de situations qui ne le méritent pas.

Les pratiques éducatives

Nous percevons l’adolescent comme une personne à part entière, dans sa globalité, à travers son corps et au-delà de ses symptômes. Les pratiques éducatives se fondent donc sur l’entretien mais aussi sur des médiations corporelles (mieux habiter son corps pour s’apaiser et penser) et des outils de transition (repas, écriture, peinture, musique, collage, etc...), lesquels favorisent l’expression, l’élaboration et la restauration de l’image de soi.

L’accueil de nuit des adolescents

Afin de favoriser la conciliation/réconciliation avec la famille et le retour au domicile (lorsqu’il s’agit de cette problématique) une proposition de rester de 1 à 3 nuits maximum est possible. Cet accueil se fait hors mandat judiciaire et suppose :

  • que les responsables légaux soient contactés,
  • qu’une fiche d’information soit transmise au Parquet des Mineurs.

Des partenaires dans l’action et la réflexion

Etap’ADO est un espace intermédiaire, un sas de décompression, qui ne peut exister que s’il développe une dynamique de partenariat diversifié et de réseau de qualité qui garantisse la continuité éducative.

Les dispositifs associatifs, de santé, la politique de la ville, le secteur socioculturel, etc., sont ainsi des partenaires naturels de notre action et de notre réflexion.

photo sauvegarde 93 ADSEA

Mise en ligne le vendredi 14 septembre 2012
Modifiée le jeudi 10 novembre 2016